L’infection à chlamydia chez l’homme


La chlamydia est une bactérie pouvant provoquer plusieurs sortes d’infections comme des pneumonies.

Celle qui nous intéresse ici est la chlamydia trachomatis qui est à l’origine de l’infection transmise sexuellement (IST).


La chlamydia trachomatis est-elle fréquente chez les hommes ?

Il faut savoir que l’infection à chlamyadia trachomatis est l’une des infections sexuellement transmissibles les plus fréquentes.

C’est chez les jeunes que l’on trouve les plus touchés notamment chez les hommes de 20 à 24 ans.

Il faut savoir que le risque de contracter une infection à chlamydia trachomatis est plus important si :

  • Vous avez plus d’un partenaire sexuel
  • Votre partenaire à d’autres partenaires sexuels
  • Vous n’utilisez pas de préservatifs lors de vos rapports sexuels
  • Vous avez contracté une infection sexuellement transmissible par le passé

Quels sont les Symptômes ?

Lorsque vous avez contracté une infection à chlamydia, vous pouvez avoir un écoulement (purulent, liquide ou laiteux) du pénis.

D’autres symptômes comme une sensation de brûlure au passage de l’urine peut aussi être un signe de présence de l’infection.

Les testicules peuvent aussi être enflés et accompagnés bien souvent de douleurs (appelé orchite ou épididymite).

D’autres symptômes peuvent faire penser à ceux de la gonorrhée. De ce fait, la chlamydia est aussi appelée urétrite non gonococcique (UNG).

Chez l’homme, ces symptômes ne sont pas pris au sérieux car ils peuvent être visible seulement le matin et être très légers.

Ils peuvent disparaître sans que cela signifie que la personne n’est pas ou plus porteuse de l’infection.

Ainsi, elle peut toujours risquer de la transmettre à ces partenaires sexuels et de développer des complications.

Pour rappel, ces complications peuvent aller de la maladie pelvienne inflammatoire à la stérilité. Il faut donc prendre l’infection chlamydia trachomatis très au sérieux.

D’autres symptômes peuvent aussi apparaitre. En effet, la chlamydia trachomatis peut aussi provoquer des saignements ou des picotements au rectum, voir des diarrhées dans certains cas.

Il faut savoir que l’infection à chlamydia est associée à une infection gonococcique.

Ainsi, si une personne reçoit comme diagnostic une infection à gonorrhée après un dépistage chez son médecin, elle doit également à être dépisté pour une infection à chlamydia.


Comment diagnostiquer une infection à chlamydia chez l'homme?

Sans le savoir, vous pouvez avoir une infection à chlamydia. En effet, il n’est pas rare de ne présenter aucun symptôme et d’être porteur de l’infection.

Il est donc nécessaire d’effectuer un dépistage pour qu’un medecin puisse présenter son diagnostic et de prescrire le traitement nécessaire.

Chez l’homme, le dépistage se fait à l’aide d’un test d’urine ou d’un prélèvement de l’urètre. Il est important d’effectuer ce test d’urine ou prélèvement au réveil juste d’avant d’uriner.

Une fois le dépistage réalisé, la chlamydia trachomatis va être isolée soit à l’aide d’une culture ou pas la confirmation de la présence de l’ADN spécifique à la bacterie dans l’échantillon urinaire.

Lors d’un dépistage, Il est important de préciser si vous suivez déjà un traitement antibiotique car celui-ci pourrait fausser le résultat du dépistage.


Quel traitement suivre contre l’infection à chlamydia ?

Une fois diagnostiquée, l’infection à chlamydia est facile à traiter. Des médicaments, généralement des antibiotiques, vont être prescrits pour détruire l’infection.

Ces antibiotiques sont :

Azithromycine

doxycycline

Erythromycine

Un médecin peut vous aider dans la mise en place du traitement adéquat pour faire disparaître l’infection.

Il est important d’aller jusqu’au bout de votre traitement même si les symptômes disparaissent car cela ne signifie pas que l’infection à disparue de votre organisme. 

De plus, vous devez vous assurez que votre ou vos partenaire(s) sont également traités afin de ne pas de nouveau contracter une infection à chlamydia.


Quelles sont les complications si on ne la dépiste/traite pas ?

Non traitée, l’infection à chlamydia peut avoir de conséquences importantes pour la santé. Elle peut ainsi causée des complications allant de la maladie pelvienne inflammatoire à l’infertilité.

En effet, lorsqu’elle n’est pas traitée, la bactérie peut se propager de l’urètre jusqu’aux testicules. Cela provoque une prostatite ou une épididymite qui peut entrainer la stérilité.

Une complication provocant une conjonctivite à chlamydia peut arriver même si elle est peu fréquence. Elle peut ainsi causer des rougeurs, picotements et des sécrétions si la chlamydia infecte les yeux.


Recommandations

Pour eviter de contracter une infection à chlamydia, il faut utiliser un préservatif lorsque vous avez des relations sexuelles et ceci avec tous vos partenaires sexuels,

Il est également conseillé de faire un dépistage régulier pour toutes les infections sexuellement transmissibles.

Le mieux est d’en parler à un médecin qui saura vous conseiller.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: